Partager :
À 24 ans, Eva Ott témoigne déjà d’un remarquable parcours. Après des études d'éducatrice spécialisée, elle enchaîne les contrats, d'abord dans le secteur de la protection de l'enfance, puis en Institut Médico-Éducatif pour enfants à déficit mental, et en SESSAD pour enfants autistes. Elle participe également à l'ouverture d'un foyer d'accueil pour adultes autistes. Puis elle a eu l'envie d'entreprendre...

Accompagner les personnes à domicile, stimuler les compétences des personnes dépendantes

C'est alors qu'a germé l'idée du service à domicile : en effet, les personnes à déficience mentale sont généralement prises en charge en institution jusqu'à l’âge de 18 ans. Dans les faits, elles y restent parfois jusqu'à 25 ans. Puis, quand elles sont trop autonomes pour aller en foyer d'hébergement, mais pas assez pour vivre seuls, elles réintègrent la cellule familiale. C'est souvent très difficile pour leurs parents.

« Esquisse – Accompagne'Pro » s'adresse à elles, ainsi qu’aux personnes âgées souffrant de déficiences mentales, pour soulager leur famille, ou parce qu'elles vivent seules mais manquent d'autonomie. Nous les accompagnons dans les actes de la vie quotidienne : hygiène, habillage, préparation et prise du repas, aide à l'entretien du linge et du logement si elles vivent seules. Mais notre démarche est éducative, nous prenons soin de ne pas exécuter ces tâches à leur place. Nous veillons aussi à les socialiser : cela peut consister à les accompagner acheter un croissant à la boulangerie. Ça peut paraître anodin, mais c'est énorme. Les adultes autistes, trisomiques, les personnes âgées souffrant du syndrome d'Alzheimer ont tous un point en commun. Si l'on stimule leurs compétences, si on les encourage à réaliser eux-mêmes les gestes qui nous semblent les plus simples – lacer leurs chaussures, se savonner avec un gant de toilette – leurs facultés cognitives se développent réellement. »

La bientraitance, une priorité

« Je fais de la bientraitance mon véritable leitmotiv. Or la maltraitance est rarement volontaire, on ne s'en rend pas toujours compte : il s'agit le plus souvent de la conséquence de négligences, de manque d'attention ou d'écoute. C'est pourquoi, dans le recrutement de mes personnels, je suis très attachée à privilégier leur capacité à se remettre en question, leur ouverture d'esprit, la recherche de la nouveauté, le partage d'expérience. »

Un Service d'Aide et d'Accompagnement à Domicile (SAAD)

« Comment bénéficier de nos services ? C'est la personne concernée elle-même qui nous contacte, ou bien ses proches. Nous étudions sa situation et nous l'accompagnons dans ses démarches administratives : notre prestation peut être prise en charge dans le cadre de plusieurs dispositifs, comme l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA), la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) ou encore l'Allocation Supplémentaire d'Invalidité (ASI). Il existe également un crédit d'impôt qui permet d'être remboursé de 50 % des sommes versées jusqu'à 15 000 euros par an. »

Eva Ott a bénéficié d’un prêt d’honneur de 5 000 euros de la part d’Initiative Loiret.

Esquisse – Accompagne'Pro

Service d'Aide et d'Accompagnement à Domicile

07 68 82 67 16 – contact@esquisseaccompagnepro.com

www.esquisseaccompagnepro.com

 

(c) Cécile Richard